Ecrire avec le tarot

Ecrire avec les images symboliques des contes de fées

Méthode d’écriture créative alliant les images du Tarot et les contes de fées

Il y a différentes utilisations du tarot : en miroir de son âme comme guide, divinatoire, psychologique, et pourquoi pas créatif ?

L’écriture est un médium que j’affectionne. Scénariste, j’aime les histoires pour leurs dynamiques intrinsèques. J’aime cette avalanche d’idées à mettre en forme. J’aime ensuite composer avec une colorimétrie précise et vive des histoires en sons et en images mouvantes.  Mon leitmotiv est le ré-enchantement du monde pour lui redonner sens, élargir le spectre de la pensée technique pour aller vers le spectre de la pensée des mondes invisibles, du spirituel, des questionnements fondamentaux qui régissent l’Homme.

A travers l’écriture, je désire inviter aux récits par le faire soi-même, et aller vers l’inconnu qui est en soi, poursuivre vers la connaissance de soi, et ainsi cultiver son bien-être.

Le récit est placé sous un angle spirituel, encadré par le Tarot que je colore de tout texte spirituellement inspirant, qui permet de mettre l’accent sur l’aspect « magique » du monde pour accueillir notre présence et retrouver sa profondeur et ses hauteurs.

Cette fascination des images vient de mon amour immodéré pour les couleurs. Point d’accroche, l’art de la peinture, que j’ai longuement pratiqué, m’a permis de saisir toute la subtilité de la vision sans la pensée du langage articulé. Je cherchais à me détacher de la pensée mentale pour aller vers la sensation, vers la pensée du cœur. A justement éprouver une autre forme de communication au-delà du langage et de ses approximations, je souhaitais pouvoir « discuter » avec ce que m’avaient légué mes « maîtres à penser » que furent : Picasso, Giotto, Raphaël, Soutine, Manet…

Les mots laissés à la littérature qui, par l’invisible et cette voix dans ma tête qui n’était pas mes mots mais qui pourtant m’habitait, me connectait à mes autres « maîtres à penser » Dostoïevski, Tolstoï, Gogol, le Graal… 

L’image parlait sans les mots, car les mots se « contaient ».

Peu à peu, mon approche du récit dériva vers celle de la conteuse. Conter c’est transmettre en un acte intemporel, multidimensionnel, pour construire le monde en invitant chacun à faire l’expérience de sa conscience.

Le tarot est fait d’images qui ont une signification aussi riche et complexe que celui qui les manipules, il y a bien des manières de l’apprendre et de le côtoyer. Ce cadeau des ancêtres va naturellement bien avec l’autre cadeau des « ancêtres » qui est celui des contes ; à leurs manières, ils s’assemblent pour sauvegarder une sagesse ancestrale de l’être humain dans sa dimension invendable, impalpable, son être authentique. Un accompagnement tout au long de la vie. Nous ne sommes jamais seul.

Méthodologie :

Je vous invite à transmettre à votre tour vos propres histoires, à expérimenter par le faire, par l’écrit, à faire parler des images qui ne sont pas neuves, ni anodines, mais qui portent en elle les espoirs et les rêves de milliers d’autres individus, rejoignant ainsi chacun à notre place, notre héritage, en nous appuyant sur ce qui semble être le plus simple : les contes de fée.  

Que vous ayez ou non un tarot, il s’agit d’une méthode hybride entre le tirage et un atelier d’écriture. En fonction de ce qui vous parle, nous transposons la structure narrative sur un tirage et vous laissez libre court à votre intuition et imagination.

Le but est d’écrire votre conte de fée.

Il peut s’agir d’une thématique qui vous tient à cœur, d’un rêve qui vous interpelle, il s’agit ici de se mettre en action, en résonance avec son monde intérieur, son inconscient pour mettre en lumière une énergie qui ne demande qu’à s’exprimer.

Avec ce suivi, cette histoire ne retombe pas dans les limbes des « trucs faits et oubliés » ; l’histoire est travaillée et retravaillée autant que nécessaire. Vous aboutirez à la fin à un véritable échange avec votre moi profond, franchissant les barrières de l’inconscient pour vous singularisez par votre créativité.

Tarif : 50 euro la séance.

Pour en savoir plus sur ma méthode :

Un exemple d’un tirage glissée dans un conte